mardi 19 mai 2009

Artracaille du 19-05-09 : Déesses

video
Invité : Tristan Adelen - peintre, plasticien
Extrait : Plotin - Ennéades
Musique : Cornershop - Vendeurs d'enclumes - Le Volume Courbe - Kings of Leon
Surnoms d'oiseaux : Le Lider Minimo
Histoire parisienne : La lumière de notre vie
Histoires : Oh ! Calcutta ! Calcutta ! par Clovis Trouille -
Maman par Louise Bourgeois
Expos : William Blake - Milton Glaser - Paris/Berlin

9 commentaires:

Anonyme a dit…

La question du "touché" d'une oeuvre d'art ou pas d'art ou pas d'oeuvre,
où que ce soit,
me gonfle...

il faut taper les enfants qui touchent,
fort pour qu'ils apprennent à voir.
Quant à la simili "sensualité dégoulinante"
des grands qui veulent toucher aussi,
qu'ils aillent faire un stage de poterie
ou du jardinage.
S'ils n'ont pas d'yeux, tant pis pour eux,
arracheront les bonnes et les mauvaises
herbes.

Il n'y a que pour les aveugles,
pour qui il faudrait voter une Loi
absolue d'autorisation.

voilà

ow

M. a dit…

Je suis assez d'accord...

Jean

roro la mistoufle a dit…

Et moué aussi !

Roro la mistoufle.

Anonyme a dit…

Je suis d'accord !
Zavez vu la bosse de Victor Noir au Père Lachaise, c'est trop touché, ça!

Anonyme a dit…

Tu as raison, Grand Anonyme,
il faut ramener coûte que coûte
un peu de "cul" sur ce forum.

ow

Igor Kralik a dit…

Moi ,je suis pas d'accord parce'que l'art n'est pas que pour les yeux.
Et par rapport au connard anonyme qui veux taper les enfants pour quelle quanque raison,que il vien me dire ca en face...calimero.

Et par rapport au Tristan...c'est un grand artiste,tres sensible et sage.Un mec sans complexes qui ce cache pas derriere les bloges sur internet.

Des fois, j'ai envie de vomire!

Anonyme a dit…

Second degré Monsieur Kralik...

"la gravité est l'apanage des imbéciles"

Tenez, je vous passe la bassine, ça ira mieux après.

ow

ps: pas l'habitude de faire l'anonyme.

Anonyme a dit…

Misère, je ne voulais pas embrumer les enthousiasmes de ces si rares posts.....

ow

Roro l'embrouille a dit…

Mais non mâme Odile !
Vous n'embrumez rien du tout.
Tout le contraire.
Y'a seulement des incompréhensions linguistiques.
Qui n'portent pas à conséquences.
Pis l'humour est un art délicat.
Avec c'histoire de degrés...
Et la violence n'est pas toujours, n'est jamais une très bonne réponse.
Les mots...