mardi 7 avril 2009

Artracaille du 14-04-09 : Hommes à tout faire


Invités : Oz et Gonzo - vidéastes, journalistes, graphistes, musiciens
Extrait : Alain - Système des Beaux-Arts
Musique : A Certain Ratio - François Hadji Lazaro - The Clash -
Lisa Germano - Les Malpolis
Histoires : Delacroix - Le Tricheur à l'as de carreau -
Les Peintres témoins de leur temps
Expos : Igor Kralik - Henri Rivière - Kandinsky

7 commentaires:

rg puf a dit…

Tout ça !
Ben oui.
Pourquoi ?
Comme ça.
Bon.

M. a dit…

Petit commentaire, qui n'a rien à voir...
À droite, on a cru devoir se moquer du récent discours de Ségolène au Sénégal.
"Elle n'est pas la voix de la France", ont finement ironisé les sarkolâtres, "elle n'est que la voix des poitevins".
Possible...
Ségolène versus Nicolas, c'est un peu la voix des poitevins contre celle des pots de vin.

Jean

rg un, deux ! a dit…

Ben Jean, v'là qu'tu nous fais d'la blague de comptoir à c't'heure !
Mais bon, pisqu'alle me fait marrer c'est que j'ai encore un foie.
Pis comme j'peux pas les renifler tous les deux...
Depuis l'coup des écoles de "redressements" avec encadrement militaire préconisées par cette charmante Jeanne d'Arc.
Entre autres joyeusetés qui n'ont qu'un cousinage lointain avec l'idée de progrès social.
Quelque chose comme ça.

M. a dit…

Plus sophistiquée que la blague de comptoir (mais on en fera d'autres), Artracaille, l'émission qui répond à toutes vos questions. Je suis sûr que nombre d'entre vous se demandent où peut bien se trouver la banane à Sarko. Artracaille a peut-être quelques éléments de réponse... Prenez d'abord une multinationale de la banane, G la Banane, par exemple, et basez-la où vous voulez. Demandez vous ensuite quel est le plus grand exportateur de bananes pour l'Europe... Les Grenadines, le Panama, la Dominique ? Non, c'est Jersey ! Dont le port n'a pourtant jamais vu passer un seul conteneur de bananes. Eh oui ! G la Banane, votre multinationale, vend à très bas prix sa production à sa filiale de Jersey... Qui la refacture très très cher à sa maison mère... Et le tour est joué. Le profit est délocalisé, et G la Banane échappe à l'impôt. C'est pas beau, ça ? Bref, dans les paradis fiscaux, y a encore du boulot, si j'ose dire, pour la banane à Sarko. Et les vrais richards se marrent, en apprenant qu'en France, des employés séquestrent d'autres employés. Ha ha ha ha !

Jean

M. a dit…

Et toc, qu'est-ce que je disais, à peine le temps de localiser la banane à Sarko, que la blague de comptoir se profile au sud-est de Jersey... Ça vient de tomber sur les téléscripteurs : Plusieurs dizaines de gendarmes sont intervenus ce vendredi matin pour saisir une éléphante dans un cirque Zavatta à Dijon, en application d'une décision de justice rendue en faveur d'une association de défense des animaux. Vous pensez bien que beaucoup de distingués umpistes n'ont pas manqué l'occasion de demander à la ronde, avec l'à-propos qu'on leur connaît, laquelle, de Ségolène ou de Martine, avait connu l'honneur du panier à salade. Ce que ces fanatiques du néant fait roi ne savent pas, c'est qu'on a retrouvé, écrasé entre les fesses de l'éléphante, un moustique minuscule mais très virulent, le sarkozzz, celui qui peut vous refiler un chikungunya à tuer un éléphant, justement. Ce prétentiard n'aurait pas eu le temps de piquer, ouf ! Mais prudence, l'été risque d'être chaud. Chaud, chaud, chaud...

Jean

patdumez a dit…

Bon ! très cher M. t'a la recette contre .. a part le croco >?

mcb a dit…

z'êtes au fait de l'actualité...
j'ai décroché le jour de l'avènement du nabot et m'en porte pas plus mal, dès que ça cause dans le poste, j'ai des boutons qui fleurissent (le printemps sans doute) pas loin du chicunmachin. Trouvons vite un antidote, on se meurt dans le pays de la liberté (où, quand ?) écrasé sous la botte de tous les pachydermes au pouvoir.